Les Aigles Triomphales | Index du Forum
Les Aigles Triomphales | Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion
Le Blockhaus d'Eperlecques
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Aigles Triomphales | Index du Forum -> ESCADRILLE [AT] --- LE BAR ! OUVERT A TOUS & A TOUTE HEURE ! -> LE CENTRE DE DOCUMENTATION WWII
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
[AT]sway
lieutenant-colonel
lieutenant-colonel

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mai 2009
Messages: 466
Localisation: France
Masculin

MessagePosté le: Lun 14 Juin - 22:00 (2010)    Sujet du message: Le Blockhaus d'Eperlecques Répondre en citant

Salut à tous !


Dans l'optique de créer une carte/mission ayant pour sujet le fameux Blockhaus d'Eperlecques, merci de poster ici vos trouvailles.
Les récits historiques mais aussi les photos sont les bienvenus.


***N'oubliez pas de citer vos sources 
ex : http://www.leblockhaus.com/




Ps: la carte IL-2 retenue pour la réalisation de cette mission est "Channel 1945 (CAN)", présente dans la pack UP2.0.x

clope
_________________
<iframe src="http://aiglestriomphales.free.fr/Medailles/Decorations/signaturePilote_Sway.html" width="720" height="80" scrolling="no" frameborder="0"></iframe>


Dernière édition par [AT]sway le Lun 14 Juin - 22:57 (2010); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Lun 14 Juin - 22:00 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
[AT]sway
lieutenant-colonel
lieutenant-colonel

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mai 2009
Messages: 466
Localisation: France
Masculin

MessagePosté le: Lun 14 Juin - 22:03 (2010)    Sujet du message: Le Blockhaus d'Eperlecques Répondre en citant

Le chantier débute en 1943


Les Allemands construirent donc une base de fusées V2 dans le nord de la France à Eperlecques 
 
 
Les travaux débutent en mars 1943. 
Les autorités allemandes font appel à la main d'oeuvre locale et à des requis du STO. 
 
 
 
De nombreux hectares de forêt sont alors déboisés. 
 
 
 
 

_________________
<iframe src="http://aiglestriomphales.free.fr/Medailles/Decorations/signaturePilote_Sway.html" width="720" height="80" scrolling="no" frameborder="0"></iframe>


Dernière édition par [AT]sway le Lun 14 Juin - 22:13 (2010); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
[AT]sway
lieutenant-colonel
lieutenant-colonel

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mai 2009
Messages: 466
Localisation: France
Masculin

MessagePosté le: Lun 14 Juin - 22:07 (2010)    Sujet du message: Le Blockhaus d'Eperlecques Répondre en citant

27 août 1943 : le premier bombardement




Le 16 mai 1943,  
 
 
Suite aux renseignements fournis par la résistance, notamment par le réseau Zéro France, un avion de reconnaissance de la RAF (Royal Air Force) prend des clichés aériens.   
 
A Londres, le docteur Jones, conseiller scientifique de la RAF, établit un lien entre Peenemünde, centre de recherches sur les armes V et le chantier d'Eperlecques  
 
 
 
Le 29 juin 1943,  
 
Le comité de défense du cabinet de guerre anglais décide l'attaque de Peenemünde et d'Eperlecques  
 
 
Le 27 aout 1943,  
 
Premier bombardement du Blockhaus d'Eperlecques par 185 forteresses volantes de la 8ème USAAF  
 

_________________
<iframe src="http://aiglestriomphales.free.fr/Medailles/Decorations/signaturePilote_Sway.html" width="720" height="80" scrolling="no" frameborder="0"></iframe>
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
[AT]sway
lieutenant-colonel
lieutenant-colonel

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mai 2009
Messages: 466
Localisation: France
Masculin

MessagePosté le: Lun 14 Juin - 22:09 (2010)    Sujet du message: Le Blockhaus d'Eperlecques Répondre en citant

Entre août 1943 et août 1944, le Blockhaus d'Eperlecques sera bombardé 25 fois :




Dates 
Avions 
Type 
Nombre de bombes 
Poids d'une bombe en livres 
Poids total des bombes en tonnes 
27/08/1943 
185 
B17 
366 
2000 
366 
30/08/1943 
78 
B25 
Marauder 
Ventura 
1000 
dont 584 bombes de 13.5kg 
98 
30-31/08/1943 
3 
6 
23 
Mosquito 
Halifax 
Wellington 
? 
? 
64 
3/09/1943 
42 
B25 
Ventura 
900 
dont 712 bombes de 13.5 kg 
64 
7/09/1943 
58 
B17 
116 
2000 
104 
2/02/1944 
49 
B24 
187 
2000 
169 
8/02/1944 
57 
B24 
217 
2000 
192 
13/02/1944 
61 
B17 
120 
2000 
108 
19/03/1944 
60 
B17 
706 
500 
158 
21/03/1944 
56 
B24 
203 
20 
15 
2000 
1000 
100 
194 
26/03/1944 
71 
B17 
150 
87 
2000 
1000 
176 
29/03/1944 
30 
B24 
230 
1000 
103 
6/04/1944 
12 
B24 
92 
1000 
42 
18/04/1944 
12 
B24 
92 
1000 
42 
19/04/1944 
50 
B24 
310 
84 
500 
2000 
146 
27/04/1944 
23 
B24 
180 
1000 
81 
1/05/1944 
35 
B24 
212 
2000 
192 
30/05/1944 
42 
B17 
211 
1600 
153 
18/06/1944 
58 
B24 
300 
1000 
136 
18-19/06/1944 
9 
Mosquito 
18 
1000 
8 
19/06/1944 
17 
9 
Lancaster 
Mosquito 
17 
18 
Tallboy 6T 
1000 
100 
25/06/1944 
18 
B25 
144 
500 
57 
5-6/07/1944 
80 
3 
Lancaster 
Mosquito 
510 
6 
2000 
1000 
465 
25/07/1944 
15 
1 
Lancaster 
Mosquito 
15 
2 
Tallboy 6T 
1000 
82 
25/08/1944 
87 
2 
5 
Halifax 
Lancaster 
Mosquito 
445 
50 
10 
2000 
1000 
1000 
431 



_________________
<iframe src="http://aiglestriomphales.free.fr/Medailles/Decorations/signaturePilote_Sway.html" width="720" height="80" scrolling="no" frameborder="0"></iframe>
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
[AT]sway
lieutenant-colonel
lieutenant-colonel

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mai 2009
Messages: 466
Localisation: France
Masculin

MessagePosté le: Lun 14 Juin - 22:21 (2010)    Sujet du message: Le Blockhaus d'Eperlecques Répondre en citant


_________________
<iframe src="http://aiglestriomphales.free.fr/Medailles/Decorations/signaturePilote_Sway.html" width="720" height="80" scrolling="no" frameborder="0"></iframe>
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
[AT]sway
lieutenant-colonel
lieutenant-colonel

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mai 2009
Messages: 466
Localisation: France
Masculin

MessagePosté le: Lun 14 Juin - 22:41 (2010)    Sujet du message: Le Blockhaus d'Eperlecques Répondre en citant

A l'automne 1942, le Groupe de Chasse n° 1 "Alsace" est transféré en Ecosse, pour une période d'adaptation aux nouveaux matériels aériens, au climat et aux opérations. 
Déclaré apte à servir dans le Group 11 du Fighter Command, le Groupe est placé sous les ordres du Commandant René Mouchotte et posté à Biggin Hill, une des bases les plus réputées du Fighter Command. 
Pierre Magrot fait d'abord un stage à l'OTU 52 de Debden à partir du 1 juin 1943 avant de rejoindre leGroupe de Chasse n° 1 "Alsace" le 29 juin 1943. 
Le 27 août 1943, le Groupe escorte une formation de bombardiers B-17 qui doivent bombarder la base de Fusées Allemandes V2 de Watten (Nord). Des Fw 190 de la JG 26 interveinnent et abattent se Sergent Chef Magrot (Spitfire IX - MH417) qui s'écrase à Houdain dans le Pas de Calais. Peu après le Commandant René Mouchotte est entendu annonçant à la Radio : "Je suis seul avec les bombardiers". 

 

http://www.cieldegloire.com/
http://www.cieldegloire.com/004_magrot_p.php
_________________
<iframe src="http://aiglestriomphales.free.fr/Medailles/Decorations/signaturePilote_Sway.html" width="720" height="80" scrolling="no" frameborder="0"></iframe>
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
[AT]sway
lieutenant-colonel
lieutenant-colonel

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mai 2009
Messages: 466
Localisation: France
Masculin

MessagePosté le: Lun 14 Juin - 22:48 (2010)    Sujet du message: Le Blockhaus d'Eperlecques Répondre en citant

à lire....





Livre de 78 pages, tiré à 1000 exemplaires, avec une importante iconographie en N&B, préfacé par le général d'armée aérienne Martial Valin.
_________________
<iframe src="http://aiglestriomphales.free.fr/Medailles/Decorations/signaturePilote_Sway.html" width="720" height="80" scrolling="no" frameborder="0"></iframe>
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
[AT]sway
lieutenant-colonel
lieutenant-colonel

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mai 2009
Messages: 466
Localisation: France
Masculin

MessagePosté le: Lun 14 Juin - 22:54 (2010)    Sujet du message: Le Blockhaus d'Eperlecques Répondre en citant

René MOUCHOTTE ////

Le 9 janvier 43, il quitte le 65 Squadron pour former un second Squadron français, le 341 ou Groupe de chasse Alsace, il a sous ses ordres entre autres, Pierre Clostermann. 

 
Le 8 mai 43, il reçoit la Croix de la Libération et est promu Compagnon de la Libération. 
Le 17 mai, il abat un Messerschitt BF 1O9 G au dessus de Caen, ce qui fait le 1000eme avion abattu par son Squadron. 
 
Le 31 juillet, citation à l’ordre de l’armée aérienne du Groupe Alsace. 
 


 
Il est tué au combat le 27 août 1943 dans la région de Saint Omer.
Il aurait déclarer à Clostermann avant son décolage: " je tiens à être paré pour finir en beauté ".


http://www.appl-lachaise.net/appl/article.php3?id_article=512
http://www.priceminister.com/offer?action=desc&aid=191773946
 
 

_________________
<iframe src="http://aiglestriomphales.free.fr/Medailles/Decorations/signaturePilote_Sway.html" width="720" height="80" scrolling="no" frameborder="0"></iframe>
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
[AT]sway
lieutenant-colonel
lieutenant-colonel

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mai 2009
Messages: 466
Localisation: France
Masculin

MessagePosté le: Lun 14 Juin - 23:15 (2010)    Sujet du message: Le Blockhaus d'Eperlecques Répondre en citant

le 27 août 43 ...


Les premières photographies aériennes de la R.A.F. ramenées par les Mosquitos de reconnaissance, et prouvant que << quelque chose >> est en cours de construction dans la forêt d'Eperlecques, datent du 16 mai 1943. Au départ, les officiers de renseignements alliés seront tout à fait incapables de déterminer le but de ce nouveau chantier. Néanmoins une surveillance aérienne périodique est entreprise et, devant l'ampleur que prend bientôt l'édifice, l'Air Ministry ordonne le 25 août 1943 une attaque de la << special construction at Watten >>. La mission est confiée à la 8th Air Force.

Le 27 août 1943, en fin d'après-midi, deux cent vingt-quatre B 17 << Flying fortress>>, répartis en seize groupes sont prévus pour effectuer la première mission de bombardement sur Eperlecques. Seulement cent quatre-vingt-cinq bombardiers participeront réellement à la mission et attaqueront en quatre vagues successives (5). Les premières bombes tombent sur l'objectif à 18 heures 46 et cinquante-six minutes plus tard, les derniers avions s'éloignent après avoir largué trois cent soixante-six bombes de deux mille livres.

Quels sont les résultats obtenus par ce premier raid? Les premiers rapports du côté allié sont emprunts d'une grande satisfaction. Ils sont datés du 29 août: << Deux groupes d'explosions extrêmement massifs et concentrés sont vus sur la cible... La concentration des explosions est si grande qu'il est positivement impossible d'identifier plus de 19 impacts directs sur la cible elle-même, 9 dans le premier groupe et 10 dans le deuxième. >> Les bombes des deux vagues suivantes sont, quant à elles, tombées beaucoup plus loin de l'objectif et n'ont occasionné aucun dégât majeur.

En fait, à la vue des documents d'archives Allemands, il semble qu'il faille tempérer quelque peu l'enthousiasme des états-majors alliés. Certes, le bombardement du 27 août entraîna la neutralisation de la partie nord du bunker qui devait abriter les locaux de montage et de stockage des V2. Pour ce qui concerne l'usine d'oxigène liquide, il semble que les dégâts ocassionnés soient beaucoup moins importants. De plus, la dalle supérieure de cinq mètres d'épaisseur n'était pas encore coulée et les murs extérieurs n'avaient atteint que la moitié de leur hauteur définitive.

Quoi qu'il en soit, le raid du 27 août, qui sera suivi de quatre autres de plus petite envergure dans les jours qui suivirent, fait prendre conscience aux Allemands de la vunérabilité de leurs sites et surtout de la volonté des alliés de ne pas leur permettre de mener à bien leur programme. A partir de septembre, il n'est plus envisageable d'utiliser Eperlecques comme structure autonome d'assemblage et de lancement de fusées V2.

Néanmoins, la décision est prise de poursuivre les travaux mais de limiter la fonction du bunker à la production d'oxygène liquide. L'ingénieur Floss, imagine alors un procédé original pour poursuivre les travaux à l'abri des bombes alliées. Il décide de couler la dalle supérieure de béton de cinq mètres d'épaisseur sur les murs verticaux déjà réalisés. Ensuite cette dalle sera soulevée par des vérins hydrauliques afin de permettre d'augmenter la hauteur du bâtiment jusqu'à la valeur prévue. Grâce à cette technique révolutionnaire, le bunker principal sera achevé malgré les vingt-quatre bombardements que subit la zone.

En effet, aucune bombe alors en possession des Anglo-Américains n'est en mesure de percer cinq mètres de béton. Pourtant, par deux fois, le 17 juin et le 25 juillet 1944, les Anglais largueront sur le bunker des bombes "Tallboy" de 12 000 livres capables, théoriquement, de perforer une telle épaisseur. Au total, trente-deux bombes de ce type seront larguées. Une d'entre elles tombera sur la façade nord et une autre explosera à 27 mètres de la façade sud. La première ne fera pratiquement pas de mal au bâtiment, par contre la seconde ébranlera fortement les soubassements, obligeant les techniciens allemands à renoncer à installer les compresseurs à oxygène, trop fragiles.

Malgré celà, la construction peut se poursuivre en toute impunité et une fois terminé, le blockhaus présente une hauteur totale de 28 mètres qui lui donne la capacité d'accueil de l'usine d'oxygène. Celle-ci lui permet également de servir pour le stockage des carcasses des fusées et des éléments nécessaires à leur fonctionnement. La décision est pourtant prise de transférer les ateliers de montage vers le site de Wizernes qui, avec sa coupole, semble présenter de meilleures garanties de sécurité.

En juillet 1944, le generalfeldmarschall Gerd von Rundstedt prend la décision d'abandonner définitivement la construction d'Eperlecques, tout en y maintenant un semblant d'activité afin de servir de leurre à l'aviation alliée.





http://ufacbagnolet.over-blog.com/categorie-10896771.html
_________________
<iframe src="http://aiglestriomphales.free.fr/Medailles/Decorations/signaturePilote_Sway.html" width="720" height="80" scrolling="no" frameborder="0"></iframe>
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
[AT]sway
lieutenant-colonel
lieutenant-colonel

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mai 2009
Messages: 466
Localisation: France
Masculin

MessagePosté le: Lun 14 Juin - 23:22 (2010)    Sujet du message: Le Blockhaus d'Eperlecques Répondre en citant

(*5C'est au cours de cette mission que fut tué le commandant René Mouchotte du Groupe de Chasse "Alsace". Il effectuait, avec son unité équipée de Spitfire MK IXB, la couverture de la première vague de B 17. Il disparut avec l'un de ses équipiers, le sergent-chef Magrot. 


Les pertes alliées occasionnées par ce raid furent de cinq appareils.








_________________
<iframe src="http://aiglestriomphales.free.fr/Medailles/Decorations/signaturePilote_Sway.html" width="720" height="80" scrolling="no" frameborder="0"></iframe>
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
[AT]sway
lieutenant-colonel
lieutenant-colonel

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mai 2009
Messages: 466
Localisation: France
Masculin

MessagePosté le: Lun 14 Juin - 23:25 (2010)    Sujet du message: Le Blockhaus d'Eperlecques Répondre en citant


http://ufacbagnolet.over-blog.com/article-30887611.html
_________________
<iframe src="http://aiglestriomphales.free.fr/Medailles/Decorations/signaturePilote_Sway.html" width="720" height="80" scrolling="no" frameborder="0"></iframe>
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
[AT]sway
lieutenant-colonel
lieutenant-colonel

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mai 2009
Messages: 466
Localisation: France
Masculin

MessagePosté le: Lun 14 Juin - 23:34 (2010)    Sujet du message: Le Blockhaus d'Eperlecques Répondre en citant

http://www.leblockhaus.com/modulosite2/app/pagevierge/comp_pdf/pdf/2_pdf_gb…


- Que signifie la lettre « V » des armes V1 et V2 ?
--- Vergeltung = représailles en allemand.


- Citez 5 arguments en faveur du choix d’Eperlecques.
--- Voie ferrée, fluviale, routière, forêt en contre pente, lignes à haute tension.


- Quelles sont les dimensions du blockhaus ?
vu au point n°2 (sachant que les dimensions initiales étaient de 216m/131m).
--- longueur 75m, largeur 35m, hauteur 33m (dont 22 visibles).


(...)


- Quelle était la cadence maximale de tir prévue par jour ?
--- 36 V2 par jour


- Date du 1er tir réussi d’un A4/V2 :
--- 3 octobre 1942


- Qu’est ce que Peenemünde?
--- Centre de recherches allemand sur les armes V


- Qui est Von Braun?
--- Concepteur du V2


- Londres et Anvers ont été la cible des V2. Pourquoi Anvers?
--- Principal port d’approvisionnement des Alliés


- Quels sont les carburant et comburant du V2 ?
--- Alcool et Oxygène liquide


(...)
_________________
<iframe src="http://aiglestriomphales.free.fr/Medailles/Decorations/signaturePilote_Sway.html" width="720" height="80" scrolling="no" frameborder="0"></iframe>
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
[AT]sway
lieutenant-colonel
lieutenant-colonel

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mai 2009
Messages: 466
Localisation: France
Masculin

MessagePosté le: Lun 14 Juin - 23:43 (2010)    Sujet du message: Le Blockhaus d'Eperlecques Répondre en citant


http://www.jean-maridor.org/francais/eperlecq.htm
_________________
<iframe src="http://aiglestriomphales.free.fr/Medailles/Decorations/signaturePilote_Sway.html" width="720" height="80" scrolling="no" frameborder="0"></iframe>
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
[AT]sway
lieutenant-colonel
lieutenant-colonel

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mai 2009
Messages: 466
Localisation: France
Masculin

MessagePosté le: Lun 14 Juin - 23:56 (2010)    Sujet du message: Le Blockhaus d'Eperlecques Répondre en citant


_________________
<iframe src="http://aiglestriomphales.free.fr/Medailles/Decorations/signaturePilote_Sway.html" width="720" height="80" scrolling="no" frameborder="0"></iframe>
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
[AT]sway
lieutenant-colonel
lieutenant-colonel

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mai 2009
Messages: 466
Localisation: France
Masculin

MessagePosté le: Mar 15 Juin - 00:34 (2010)    Sujet du message: Le Blockhaus d'Eperlecques Répondre en citant


Crash du B-17 Fortress F-65-BO - 42-29716 YB-A "J" "The Venus" 
 
Fiche créée ou modifiée le 08-10-2009 

DateNationDépartementUnitéMacrMission
27-08-1943Etats-UnisPas-de-Calais351eBG/508eBS/1erCW/8eAF469Watten-Eperlecques (62) : mission 87 - Blockhaus V2

LocalisationS de Villers-sir-Simon - bordure chemin vers Givenchy
CirconstancesAbattu par chasseurs Me109 vers 19h05 - Explosion à 15000 pieds
CommentairesDécollage station 110 Polebrook, Northamptonshire (UK)
SourcesMemGenWeb/Aerosteles/Footnote NARA/www.conscript-heroes.com/B17-France.org

GradeNomPrenomPosteNationEtatLieu d'InhumationCommentaires
2LtBellBennie H. JrNavUSAAFPrisonnierO-673455 - Louisiana - Stalag Luft 3 Sagan-Silesia
T/SgtEricksonBertil E.RadUSAAFEvadé33248286 - Pris en charge par Résistance
2LtGraysonJames F.CoPUSAAFDécédéColleville-s/Mer A.10.44 *O-675338 AM PH Illinois
S/SgtGreeneOrville G.MitVUSAAFEvadé32143679 - Pris en charge par Résistance
2LtJohnsonMyron L.BombUSAAFPrisonnierO-735959 - Illinois - Camp inconnu
S/SgtLochenLouis A.MitDUSAAFPrisonnier17050387 - Minnesota - Stalag 17B Braunau Gneikendorf
S/SgtMayJoseph M.MitGUSAAFPrisonnier39255708 - Stalag 17B Braunau Gneikendorf
S/SgtMountLionel D.MitAUSAAFDécédéColleville-s/Mer D.9.45 *12166134 AM+2 PH New-York
T/SgtNoeAlexander B.MitSUSAAFPrisonnier34306842 - North Carolina - Stalag 17B Braunau Gneikendorf
1LtSuitWilliam J.PilUSAAFDécédéArlington AT.34.3109 *O-418350







Extrait du site : http://genealogies.ternois.free.fr

LES FORTERESSES VOLANTES 

Le bunker d'Eperlecques, le plus gros blockhaus d'Europe, était destiné au lancement de la fusée V2 que l'équipe de Von Braun perfectionnait à Pennemunde, port de l'Allemagne orientale, pour écraser Londres (à 200 kilomètres), et peut-être New-York. 

Le vendredi 27 août 1943, 187 forteresses volantes américaines de la 8ème Air Force, des B17, décollent du Nord de l'Angleterre, pour effectuer la mission n° 87 : larguer 368 tonnes de bombes sur le blockhaus, entre 18h45 et 19h15, par vagues successives de 40 à 60 appareils. 

Le plan de vol était de traverser la Manche, cap sur Hardelot, Hesdin, St-Omer pour le 1er groupe, Hesdin-Pernes-Gosnay pour le 2ème groupe, et Hesdin-Pernes, Poix pour le 3ème. 

Il était prévu de faire diversion pour détourner la chasse allemande. La 9ème Air-Force devait attaquer la station de guidage de Gosnay (Pas-de-Calais) et la base de Poix (Somme), une importante base de chasse allemande. Les B17 sont escortés par des chasseurs Spitfires pilotés par des Anglais et des Français.  

La chasse allemande engagea ce jour-là plus de 200 appareils. L'un de ces Spitfires est descendu en flammes au sud de Saint-Pol. 

Vers 17H30, le B17 29-716 du 351ème groupe en formation de 124 appareils, se trouvait à la verticale de la R.N. 39, entre Ligny et Averdoingt, Cap sud, quand il fut touché par la Flack. Il quitta sa formation, laissant échapper une fumée blanchâtre. Les Péninois virent passer au-dessus d'eux le bombardier en perdition, et virent sauter 7 membres d'équipage en parachute. 

L'appareil percuta le sol à l'ouest de Villers-sir-Simon, en bordure d'un chemin de terre reliant Villers à Givenchy. Un 8ème sauta avant l'explosion et tomba, son parachute en flammes. Deux autres ne purent sauter et périrent dans l'explosion. Une aile de l'appareil resta curieusement plantée dans le sol. 

 
Ironie du sort, parmi les pilotes de chasse ayant escorté les bombardiers lors de ce bombardement, figuraient deux héros de l'aviation : Pierre Closterman, qui remporta la 3ème de ses 33 victoires, ainsi que René Mouchotte, qui fut touché par la chasse allemande, et dont l'avion dut s'abattre dans la Manche.

 

 
http://francecrashes39-45.net/page_fiche_av.php?id=1470 

_________________
<iframe src="http://aiglestriomphales.free.fr/Medailles/Decorations/signaturePilote_Sway.html" width="720" height="80" scrolling="no" frameborder="0"></iframe>
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:36 (2018)    Sujet du message: Le Blockhaus d'Eperlecques

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Aigles Triomphales | Index du Forum -> ESCADRILLE [AT] --- LE BAR ! OUVERT A TOUS & A TOUTE HEURE ! -> LE CENTRE DE DOCUMENTATION WWII Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

APS | Maison des Alarmesalarme maisonalarme paradoxalarme honeywellAPS | Maison de la Videosurveillancevideosurveillance maisoncamera iplogiciel gestion association sportivemediation inter entreprisesCours Krav MagaArtiste peintre figuratif


Portail | Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Designed by revaz
Template by revaz
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com